À propos

Judith, gourmande démasquée

A Paris, je me réclame foodista pour la bonne image, chez moi on dit plutôt « mangiuna », expression sicilienne à mi-chemin entre « gourmande » et « vorace ». Vous comprendrez que la bouffe et moi, c’est une grande histoire d’amour.

Parisienne depuis 8 ans, j’ai choisi de poser mes affaires dans le Nord Est pour ses bonnes adresses gourmandes et son côté authentique.
Marseillaise d’origine, je reste attachée aux repas de famille rythmés par le son des cigales, au temps lent des journées ensoleillées et au parfum du thym et du romarin.

Ma vie avant les cocas ?
J’ai travaillé pendant plus de 5 ans dans l’hôtellerie haut de gamme à Paris en tant que Chef de projets événementiels. En bref, mettre en valeur un lieu et un produit, organiser des événements, respecter des horaires et coordonner des équipes sont ma spécialité!

Depuis que les cocas sont devenues mon quotidien
Je sais pétrir une pâte en un temps record, je ne peux plus boire du coca-cola sans arrière-pensée, j’ai organisé un nombre incalculable de soirées cocas à tel point que j’ai l’impression de m’être réincarnée en gourou.


%d blogueurs aiment cette page :